Soudage TIG

  • Qu’est-ce que le soudage TIG ?

    Le soudage TIG (Tungsten Inert Gas) fait partie des techniques de soudage à l’arc électrique. On utilise ici un courant de soudage constant. Cette façon de souder fonctionne avec une électrode tungstène non fusible, en combinaison avec un gaz de protection inerte (à cause de la température élevée). Un matériau de soudage supplémentaire peut être ajouté, mais vous devez le faire manuellement. 

    Un arc de court-circuit est établi entre la pièce à usiner et l’électrode en tungstène, arc qui est allumé par une décharge à haute tension de courte durée (HF). Cet arc crée de la chaleur qui reliera les différentes pièces entre elles. L’électrode n’est pas fondue avec la pièce à usiner. Pour protéger la soudure et éviter les incendies, un gaz externe est utilisé, comme l’argon, l’hélium ou le CO2.

    Le soudage TIG peut s’effectuer avec du courant continu (DC, direct current) ou du courant alternatif (AC, alternating current).

  • Quand utiliser le soudage TIG ?

    Le soudage TIG donne une soudure de haute qualité, car tous les paramètres de soudage fonctionnent indépendamment les uns des autres. On obtient une soudure propre (sans inclusions dans le laitier). La technique est idéale pour les travaux de soudure exigeants.

    Ne subissant pas d’éclaboussures pendant le soudage, vous voyez donc toujours bien votre travail. Les émissions de gaz de soudage sont très faibles. Les postes de soudage TIG ont une plage de réglage très large et le processus de soudage peut facilement être automatisé. Veillez à avoir un casque de soudage avec un filtre de haute capacité, car le rayonnement UV est plus important qu’avec le soudage MMA ou MIG-MAG.

    Le soudage TIG est un procédé assez lent, et prend donc relativement plus de temps. C’est une technique plutôt coûteuse, et qui demande des connaissances et de l’expérience. Le soudage TIG est également sensible au vent.

    Le soudage TIG convient très bien pour l’acier, l’inox, la fonte, le nickel, le cuivre et le titane si vous travaillez avec du courant continu (DC, direct current), et pour l’aluminium et ses alliages, le bronze et le brasage s’il est effectué avec du courant alternatif (AC, alternating current). Idéal aussi pour souder des tôles très fines, car la vitesse de soudage est assez lente. En conclusion, presque tous les métaux fusibles peuvent être soudés avec un poste à souder TIG.

  • Méthode de frottement TIG

    Scratch
    Pour un départ simple. L’amorçage s’effectue par frottement de l’électrode de tungstène sur la pièce à souder. Ils sont présent au début des inclusions de tungstène.

    Lift
    Pour un soudage sans pertubations. Ne pollue pas le bain de soudage et cause moins de pertubations électro-irradiées.

    High Frequency – HF
    Poue un départ plus facile. Il n’y a pas d’usure de la pointe de l’électrode. Il offre un départ facile dans toutes les positions de soudage.

17 Résultats

  • Résultats par page

17 Résultats

  • Résultats par page

Webdevelopment by DigitalMind | Powered by eXopera | Website by Fbc nv

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des  services et des offres adaptés à vos préférences. En savoir plus

Close